Les règles

 

Sommaire
  • Les règles, c’est quoi ?
  • Le cycle menstruel
  • Retard des règles
  • Règles douloureuses
  • Saignements anormaux
  • Règles et vie quotidienne
  • Hygiène pendant les règles

 

La vie d’une femme, de la puberté à laménopause, est rythmée par ses cycles hormonaux et donc ses règles.

23544 t220Mais à quoi servent-elles ? Comment fonctionne un cycle menstruel ? Que faire en cas de règles douloureuses, ou de saignements anormaux ?

Les règles, c’est quoi ?

À la fin de chaque cycle, l’utérus se débarrasse de la couche superficielle de sa muqueuse (endomètre) qui, n’ayant pas accueilli d’ovule fécondé, provoque un écoulement sanguin qui dure généralement 3 à 7 jours selon les femmes.
Et chaque mois, l’utérus prépare une nouvelle muqueuse pouvant accueillir un ovule fécondé (grossesse)... ou non (règles).
Les premières règles apparaissent avec la puberté, généralement entre 10 et 16 ans. En France, l’âge moyen est de 13 ans. Les règles traduisent la présence d’un cycle d’ovulation et donc la capacité à procréer. Autrement dit, pas d’ovulation, pas de règles. C’est ce qui arrive lors de la ménopause, ou encore si la pilule contraceptive est prise sans interruption.
Attention : les règles qui surviennent entre deux plaquettes de pilule sont "artificielles" : elles sont dues à la chute subite du taux d’hormones, provoquée par l'arrêt de le prise de la pilule.

Le cycle menstruel

Le mot menstruation vient du latin mensis "mois" (et du grec mene, "la lune"), c’est donc peut-être cette étymologie qui a conduit à comparer les cycles menstruels aux cycles lunaires.
Le début d’un cycle est marqué par le premier jour des règles et se termine le premier jour des règles suivantes. Il est composé de quatre phases :
> La phase folliculaire : Production importante d’œstrogènes et épaississement de la muqueuse utérine.
> La phase d’ovulation : Un ovule arrivé à maturité, situé dans l’un desovaires, est expulsé, et se déplace alors dans l’une des trompes de Fallope, jusqu’àu corps de l'utérus.
> La phase progestative : Sécrétion de progestérone, et préparation de l’utérus à recevoir l’ovule.
> La phase menstruelle : Si l’ovule n’est pas fécondé, il finira par disparaitre et le surplus de muqueuse utérine sera évacué : ce sont les règles.
Le cycle dure assez souvent 28 jours, mais peut varier d'une femme à l'autre, et ou cours de la vie d'une femme. Parfois plus court, le cycle dure 21-22 jours... parfois beaucoup plus long jusuq'à 34-35 jours.

Retard des règles

L’absence des règles (aménorrhée) peut avoir diverses origines, dont la principale est une éventuelle grossesse.
Mais il peut y avoir d’autres causes d’aménorrhée :
> Anomalie de la muqueuse utérine,
> Traumatisme ou choc psychologique,
> Anorexie.
> Trouble hormonal...
Dans tous les cas, il est important de consulter un médecin si l’aménorrhée est persistante.

Rgles douloureuses

Selon les femmes ou les âges, des symptômes désagréables peuvent apparaître avant ou pendant les règles.
Le principal désagrément se traduit par des douleurs dans le ventre ou le bas du dos, qui surviennent généralement une semaine avant l’arrivée des menstruations, et cessent avec celles-ci. Il existe aujourd’hui des médicaments pour atténuer les douleurs : les antispasmodiques, des antalgiques, ou parfois même un traitement hormonal par pilule.
Le syndrome prémenstruel peut comprendre également des troubles de l'humeur, une irritabilité, des difficultés à se concentrer.

Saignements anormaux

Toute anomalie des règles ou des saignements doivent nécessiter l'avis d'un médecin. Des règles très abondantes risquent d'entraîner une anémie plus ou moins importante (avec une fatigue). La survenue de saignements en dehors des règles peut avoir des origines très diverses : parfois liés à la prise de la pilule, parfois en rapport avec une inflammation du col, du vagin, une infection, une tumeur... nécessitant un avis médical.

Règles et vie quotidienne

> Les rapports sexuels sont possibles pendant les règles, même si de nombreuses femmes ne se sentent pas très à l’aise durant cette période.
> De même pour le sport, qui peut être pratiqué pendant les menstruations. Là encore, certaines femmes ne seront pas à l’aise ou souffriront de douleurs les empêchant de pratiquer aisément une activité.
> Les différentes formes de protection hygiénique :
- Les serviettes : elles peuvent être utilisées durant les premières années de règles pour les jeunes filles qui ne sont pas encore à l’aise avec les tampons, ou en début et fin de menstruation, lorsque le flux est peu abondant.
Il en existe aujourd’hui de toutes les tailles, des plus discrètes aux plus absorbantes.
- Les tampons : ils se placent dans le vagin, et contrairement à certaines idées reçues, l’utilisation d’un tampon ne provoque pas une perte de virginité car il ne déchire pas l’hymen.
Pour une première utilisation ou pour plus d’informations, il est important de lire la notice contenue dans chaque boîte de tampons.
- Les coupes menstruelles : plus rare, cet objet en silicone se place manuellement dans le vagin et recueille le sang des menstruations. Il est en particulier prisé par les utilisatrices soucieuses de l’écologie.

Hygiène pendant les règles

Une hygiène parfaite est impérative pendant les règles car elle permet non seulement de rester propre et d’éviter des odeurs désagréables, mais protège aussi des infections.
Voici donc quelques conseils à suivre durant la période des règles :
> Se laver quotidiennement avec un savon intime ou un savon doux, sans aller trop en profondeur dans le vagin pour ne pas altrérer la flore vaginale. Bien se rincer, et surtout se sécher correctement.
> Changer régulièrement sa protection hygiénique, serviette ou tampon, toutes les 4 heures environ. Un tampon gardé trop longtemps peut en effet être à l’origine d’infections vaginales.
> Il est important de se laver correctement les mains, avant ET après changement de protection hygiénique. Jeter les tampons ou serviettes usagées dans une poubelle et non pas dans les toilettes.

 

 

×