Complément alimentaire

 

Sommaire
  • Qu’est-ce qu’un complément...
  • A quoi servent les compléments...
  • Attention au surdosage

 

 

  • Depuis quelques années, les compléments alimentaires en tout genre envahissent les rayons des pharmacies et des grandes surfaces. Ils servent, non seulement à compléter une alimentation insuffisamment équilibrée, mais à soulager de nombreux maux, comme la fatigue, l'anxiété... ou même le surpoids. En tout cas, beaucoup de compléments alimentaires affichent ses effets.



26872 t220Q’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires contiennent des nutriments : minéraux, vitaminesou encore des molécules extraites de plantes. Ils sont régis par une réglementation concernant leur fabrication et leur commercialisation. Leur fabrication dépend de contrôles similaires à ceux des produits alimentaires.
Ils sont définis de façon rigoureuse par une directive européenne, comme « des denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique ».
Les compléments alimentaires se consomment le plus souvent par voie orale, sous forme de pilules, gélules... et peuvent contenir vitamines, sels minéraux,oligo-éléments, plantes ou encore acides aminés, enzymes.
Seuls les minéraux, les vitamines et les plantes sont autorisés. Les plantes autorisées dans les compléments doivent posséder des effets nutritionnels ou physiologiques. Si leur effet est seulement thérapeutique, elles deviennent des médicaments.
Les compléments alimentaires ne sont en aucun cas des médicaments, et ne peuvent s’y substituer. Ils dépendent les uns et les autres de process de fabrication différents et leur actions ne sont pas analysées de la même façon. Il faut rappeler que les effets des compléments alimentaires ne sont pas contrôlées par les autorités sanitaires.

A quoi servent les compléments alimentaires ?

Il est essentiel de bien choisir un complément adapté à ses objectifs. S’il s’agit bien d’un complément alimentaire, le terme doit figurer sur l’emballage, ainsi que le nom des familles de nutriments dont il est composé.
> Pour compenser les carences d'une alimentation insuffisamment équilibrée
Comme leur nom l'indique, les compléments servent tout d’abord à combler une carence ou un déficit en nutriment, provenant d’une alimentation mal équilibrée. Avant d’opter pour les compléments alimentaires, veillez à manger équilibré, varié et à heures fixes de préférence.
A noter qu'il existe des situations où la prise d’un complément alimentaire peut être nécessaire. C’est le cas notamment pour :
- Les femmes enceintes ont souvent de carences en calcium, fer et acide folique. Il est conseillé de prendre le traitement indiqué par le médecin ou lasage-femme plutôt que s'automédiquer.
- Les adolescentes présentent souvent des déficits en fer et en calcium.
- Les femmes qui ont des règles abondantes (carences en fer).
- Les personnes qui suivent un régime végétalien, risquent de souffrir de carences en fer, vitamines B12 et en nutriments essentiels apportés par les produits d’origine animale.
- Les personnes souffrant d’une inflammation continue de l’intestin.
Attention : les femmes qui allaitent et les personnes victimes de maladieschroniques, comme un diabète, une hypertension artérielle, une insuffisance rénale... doivent impérativement consulter leur médecin avant de prendre tout complément alimentaire !
> Pour soigner les maladies et maux de la vie quotidienne
Les compléments alimentaires peuvent aussi être utilisés pour prévenir ou soigner certaines maladies, en particulier celles liées à l’âge comme l’excès decholestérol, l’arthrose ou les troubles liés à la ménopause. Si on vous a prescrit des médicaments pour ces affections, ne les arrêtez pas sans prendre l'avis d'un médecin, sous prétexte que vous prenez des compléments alimentaires.
Enfin, ils peuvent être utilisés pour soigner de petits maux comme les troubles digestifs, une fatigue passagère ou un stress en période d'examen, par exemple.
Mais dans la plupart des cas, les études scientifiques permettant de prouver les propriétés bénéfiques attribuées aux substances, manquent. Certes, des études ont été effectuées sur telle ou telle molécule, et montrent parfois des effets intéressants. Mais ces études ne sont pas aussi poussées que celles effectuées pour les médicaments. Aussi, il n'est pas toujours facile de faire la part entre les promesses qui assurent de guérir 1001 maux... et les réelles propriétés du produit.

Attention au surdosage

Même si deux compléments alimentaires affichent des effets différents, ils peuvent contenir les mêmes ingrédients. Dans ces conditions, la prise simultanée de ces compléments peut provoquer un surdosage, des effets néfastes...
Pour éviter d’éventuels effets indésirables, évitez de prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps. Certaines substances risquent d'avoir des effets toxiques, en se stockant dans l'organisme. C’est le cas du fer, du cuivre, du chrome, de l’iode, du fluor, du manganèse, du sélénium, desvitamines A, D, E et K et du zinc.
Même si ces compléments alimentaires peuvent apporter de vrais bénéfices, il est nécessaire de rester vigilant, et ne pas se contenter de penser qu'étant naturels,ils ne peuvent être que bénéfiques pour la santé.

 Sources : Directive 2002/46/CE, Règlement CE n° 1137/2008.

 

×