Les grossesses à risque

 

Sommaire

  • Les grossesses à risque
  • En cas de maladie chronique
  • Les symptômes d’une maladie...
  • Quand la grossesse est raisonn...
  • Quand la future maman tombe...
  • A retenir

 

 

  • Attendre un enfant n’est pas une maladie ! Cependant, la future maman peut être atteinte d’une maladie avant sa grossesseou bien tomber malade pendant sa grossesse.

En plus de cette fiche, à lire notre dossier :
> Grossesse et médicaments : évitez tout risque !



20114 t220La grossesse est une période extraordinaire au cours de laquelle un enfant est en train d’être fabriqué, un moment inestimable. La plupart du temps tout se passe bien, encore plus aujourd’hui où les femmes enceintes sont très surveillées et où le moindre accroc est détecté et pris en charge par le corps médical.

Les grossesses à risque

Néanmoins, quelques grossesses sont ce que les médecins appellent desgrossesses à risque : c'est-à-dire qu’elles risquent de mal se passer pour la mère et/ou pour l’enfant qu’elle porte, soit parce qu’elles contractent une maladie particulière pendant leur grossesse, soit parce qu’elles présentent une affection chronique avant la grossesse.

En cas de maladie chronique

Quand une femme a une maladie chronique, avant de faire un bébé, elle doit s’informer pour savoir si sa maladie peut avoir une incidence sur la grossesse elle-même, sur le fœtus, si la grossesse est possible et n’entraînera pas d’aggravation de la maladie.
Il faut savoir aussi si cette maladie est transmissible à l’enfant, soit par la voie génétique si c’est une maladie héréditaire, soit par voie sanguine, transplacentaire si c’est une maladie infectieuse par exemple.
De même, si cette femme a un traitement à prendre, il faut s’assurer que le traitement n’est pas néfaste pour le développement du fœtus, qu’il n’entraîne pas de risque de malformations ; il est parfois possible de changer de médicamentou de diminuer les doses.
De même pour certaines maladies familiales héréditaires, tant du côté de l’homme que du côté de la femme, même si celle-ci n’est pas elle-même malade, il faut se renseigner : l’homme ou la femme peut transporter les chromosomes malades qui pourront alors être transmis à un de leurs enfants. Il est important de savoir quel est le risque pour l’enfant d’avoir cette maladie et de prendre des décisions en connaissance de cause.

Les symptômes d’une maladie chronique peuvent évoluer au cours de la grossesse

Dans certaines affections, les symptômes se modifient au cours de la grossesse : soit les signes s’améliorent, soit ils s’aggravent ; ou encore que le rythme d’évolution se modifie après l’accouchement. Ces connaissances sont à prendre en compte dans la surveillance de la grossesse et de la période du post-accouchement et il faudra peut-être changer les prescriptions de médicaments.

Quand la grossesse est raisonnablement envisageable

Si une grossesse est possible malgré la maladie et les traitements de la futuremaman, le couple pourra la plupart du temps concevoir son bébé naturellement ; ailleurs, il peut être nécessaire de recourir à la procréation maternelle assistée. Au cours de sa maternité, la femme et son bébé seront suivis très régulièrement et très attentivement.
Quelquefois, l’accouchement par les voies naturelles sera contre-indiqué, soit parce que la maman sera trop fatiguée soit parce que le passage du bébé par voie basse serait trop risqué pour le bébé (maladie infectieuse localement contagieuse par exemple) ; une césarienne sera alors programmée.

Quand la future maman tombe malade au cours de sa grossesse

Il y a plusieurs raisons :
Soit la grossesse est elle-même responsable de pathologies qui sont parfois dangereuses pour la maman et/ou son bébé. Quelquefois, il faudra provoquer l’accouchement avant que la grossesse arrive à son terme mais tout sera fait pour que la grossesse aille le plus près du terme sans risque pour l’un ou l’autre.
La future maman peut aussi contracter une maladie, une maladie virale ou parasitaire par exemple la rubéole, la toxoplasmose : le microbe responsable peut passer le placenta et provoquer des troubles du développement l’embryonou le foetus avec l’apparition de malformations plus ou moins graves.
Les examens réguliers au cours des grossesses permettent de repérer l’apparition de maladies qui pourraient entraver son bon déroulement et de les prendre en charge dans les meilleurs délais. Il est donc important de ne pas manquer les rendez-vous.

 

A retenir

La grossesse est un moment merveilleux à condition qu’elle se passe bien et qu’elle permette de mettre au monde un bébé en bonne santé avec une maman en forme.
Les maladies et les médicaments peuvent être néfastes au bon développement d’un fœtus et il est impératif, que lorsqu’une femme présentant une maladie avec ou sans traitement, souhaite avoir un enfant, demande conseil à son médecin.
Quand la femme est enceinte, il est important de faire suivre sa grossesse et d’aller aux rendez-vous réguliers proposés par le médecin ou la sage-femme, ceci permettra dans la plupart des cas de détecter un problème le plus tôt possible et de le prendre en charge.

Source : Le Grand livre de la grossesse, Collège national des gynécologues-obstétriciens français

×