Le voyage et la grossesse

 

Sommaire

  • Le choix du transport
  • La voiture
  • Le train
  • L’avion
  • A l’étranger

 

 

4553 t220Pendant longtemps on a déconseillé aux femmes enceintes tout déplacement et voyage. Aujourd’hui s’il n’est plus question d’interdire, certains conseils sont à rappeler :
> A condition que la femme soit en bonne santé et qu’elle n’attende pas dejumeaux, il est recommandé de choisir de faire son voyage plutôt au 2ème trimestre de la grossesse. Durant le 1er trimestre il y a des risques de fausse couche et au cours du 3ème trimestre des risques d’accouchement prématuré, de rupture de la poche des eaux, de saignements, d’hypertension artérielle… ce qui ne contre-indique pas de se déplacer si aucun symptôme particulier n'est survenu.
> En cas d’antécédents de fausse couche ou d’accouchement prématuré, la prudence est de mise. Idem pour les grossesses « à risque », pour tout désirde départ en voyage enceinte, il convient de demander l’avis du médecin ou de la sage-femme.
> De manière générale, il est préférable de limiter les grands déplacements pendant le troisième trimestre, et de se déplacer avec son dossier obstétrical dans la mesure du possible.
Pour les voyages aux destinations lointaines, ou avec des activités particulières : la plongée est formellement contre-indiquée pendant la grossesse en raison des risques de décompensation du fœtus.
Il faut éviter les régions où sévit fortement le paludisme et privilégier les destinations où des services médicaux de qualité existent. Le confort pendant le voyage est important, sans grands trajets en voiture ou en avion.

Le choix du transport

Ce ne sont pas tant les secousses qui sont à craindre que la fatigue. Tout voyage fatigue, or toute fatigue excessive et répétée est néfaste durant la grossesse. Pour éviter un incident, il faut opter pour le moyen de transport le moins fatiguant, et bien se reposer à l’arrivée. Il vaut mieux privilégier le train.

La voiture

Les trajets en voiture peuvent s’avérer épuisants ; limitez-en la durée et évitez les parcours de plus de 300km ou de plus de 3h. Faites des pauses régulières maximum toutes les 2h durant lesquelles vous marcherez pour faire circuler le sang. Attachez votre ceinture assez bas, sur le pelvis, placez éventuellement un fin coussin derrière le dos pour prévenir les douleurs lombaires. Ayez toujours sur vous une bouteille d’eau, de jus de fruits ainsi que des aliments nutritifs.
Arrêtez de conduire dès que vous vous sentez à l’étroit. Enfin, sachez que les réflexes et la vigilance sont modifiés durant la grossesse. Attention enfin d'éviter les voyages sous grosse chaleur, ou par temps de neige... au risque d'être bloquer sur la route.

Le train

C’est le moyen de transport recommandé.
Réservez votre place, et pour un trajet long, préférez la couchette. Mangez légèrement pour minimiser le mal des transports.

 

L’avion

Pour éviter tout trouble circulatoire, portez des bas de contention et faites régulièrement quelques pas dans la cabine, c’est pour cela qu’il vaut mieux être assis en bordure d’allée.
A partir du 8ème mois de grossesse, il est déconseillé de voyager en avion compte tenu du risque d’accouchement. D’ailleurs, la majorité des compagnies aériennes ne vous autorisent plus à prendre l'avion.
Le seul moyen de contourner cette interdiction est de voler à décharge de responsabilité de la compagnie aérienne en cas d’incident. Cette décharge s'obtient grâce à un certificat médical de l’obstétricien certifiant qu'il n'y a aucune contre-indication à ce voyage.
Il est recommandé de boire suffisamment pour éviter les risques dedéshydratation et d’attacher sa ceinture bas sur le pelvis.

A l’étranger

Un voyage à l’étranger après 7 mois de grossesse est déconseillé, un accouchement prématuré étant toujours risqué. Dans tous les cas, le médecin reste le meilleur juge des éventuels effets néfastes d’un voyage sur la grossesse.
Pour les pays tropicaux, la plus grande prudence s’impose, certains vaccinsnécessaires étant contre-indiqués durant la grossesse (BCG, rougeole, oreillons,rubéole, varicelle, fièvre jaune…).
Sur place, attention au risque de contracter une maladie infectieuse ou parasitaire (paludisme notamment) dont le traitement est souvent contre-indiqué en cas de grossesse.
Où que vous alliez, respectez les règles alimentaires de base (cuisson des aliments,…). En cas de doute, ne buvez que de l’eau en bouteille.
Beaucoup de voyageurs sont touchés par des diarrhées qui peuvent être redoutables chez la femme enceinte en raison du risque de déshydratation.