Le spermogramme

 

Sommaire

  • Que mesure le spermogramme...
  • Comment se déroule le spermogramme...
  • Les résultats du spermogramme

 

  • Le spermogramme est l’un des examens pratiqués lors d’un bilan de stérilité chez l'homme. Lorsqu’un couple rencontre des difficultés pour concevoir un enfant, des recherches sur une infertilité possible vont être effectuées, aussi bien du côté féminin que masculin. Le spermogramme est le premier examen effectué chez l'homme.

 

26861 t220Que mesure le spermogramme ?

Le spermogramme va permettre d’observer différentes caractéristiques dusperme et des spermatozoïdes qui y sont contenus :
> Leur quantité, par millilitre d’éjaculat.
> Leur mobilité et leur vitalité.
> Leur morphologie.
> Le volume de l’éjaculat.
> Le pH.
> Les substances contenues dans le sperme (présence de sang, deleucocytes...).
Les résultats du spermogramme vont permettre de déceler une éventuelle anomalie : concentration insuffisante de spermatozoïdes dans l’éjaculat (oligospermie), mobilité réduite (asthénospermie), éjaculat trop faible (hypospermie), ou encore absence totale de spermatozoïdes (azoospermie).

Comment se déroule le spermogramme ?

> Conditions du test :
Le spermogramme doit être effectué après une abstinence sexuelle de 3 à 5 jours, afin d’assurer une quantité suffisante de sperme.
Les bains chauds sont également à éviter dans les jours qui précèdent le test.
> Prélèvement :
Le sperme est recueilli directement au laboratoire d’analyses. Le patient, seul dans une pièce, ou accompagnée par sa partenaire, sera invité à déposer son sperme dans un contenant stérile, par masturbation, après s’être scrupuleusement lavé les mains et le pénis.
Cette opération peut s’avérer particulièrement gênante pour certains hommes. Mais le personnel médical est là pour rassurer et mettre à l’aise.
> Résultats :
Le sperme sera analysé rapidement après la collecte. Au microscope, on va examiner 100 ou 200 spermatozoïdes, détecter d’éventuelles anomalies, et les classer afin d’établir un pourcentage (de spermatozoïdes normaux et spermatozoïdes anormaux). On effectue aussi une analyse biochimique du sperme.

Les résultats du spermogramme

Un seul test ne peut pas forcément permettre de tirer des conclusions définitives quant à lafertilité du patient. Il peut être nécessaire de procéder à plusieurs spermogrammes, à minimum 3 mois d’intervalle, afin d’en vérifier les résultats.
Pour information, voici les valeurs « normales » lors de l’analyse du sperme :
> Volume du sperme : entre 2 et 5 ml.
> pH du sperme : entre 7,2 et 7,8.
> Nombre de spermatozoïdes par millilitre d’éjaculat : entre 20 millions à 250 millions (soit un minimum de 40 millions par éjaculat).
> Mobilité des spermatozoïdes :
En laboratoire, on étudie la mobilité des spermatozoïdes après l'éjaculation, puis une heure après...
> Vitalité des spermatozoïdes : au moins 75% d’entre eux vivants à l’éjaculation.
> Morphologie des spermatozoïdes : au moins 30% à la morphologie normale.
> Dosage du zinc : plus de 2,4 µmoles par éjaculat.
> Dosage du fructose : au minimum 13 µmoles par éjaculat.
> Dosage d'acide citrique : plus de 52 µmoles par éjaculat.
> Dosage des leucocytes : moins d'1 million par millilitre d’éjaculat.

Source : Fivfrance.

 

×