L'alimentation de la femme enceinte

 

Sommaire

  • A privilégier
  • A éviter
  • Éviter les nausées et ballonne...

 

 

  • Pendant 9 mois, l’alimentation de la femme enceinteassure la croissance et le bon développement du bébé. Il ne s’agit pas de manger pour deux, mais de manger deux fois mieux. la grossesse étant l’occasion de renouer avec de bonnes habitudes alimentaires.



4546 t220Les apports nutritionnels recommandés varient selon le niveau d’activité physique de la mère mais se situent environ entre 2 000 kcal/j au premier trimestre et 2 200 kcal/j au deuxième et troisième trimestre (15 à 20% de protéines, 30% de lipides, 55% de glucides).
En dessous de 1 600 kcal/jour, la croissance fœtale peut être compromise. Lafemme enceinte devrait consommer chaque jour 4 produits laitiers (1 000mg decalcium), 5 fruits ou légumes, 2 portions de protéines, 15 à 30 ml d’huiles variées, 1,5 litres d’eau.
La prise de poids conseillée est de 11 kilos, soit 1 kilo par mois, plus un durant les deux derniers mois. Cependant, la prise de poids devra être adaptée à la morphologie de la femme avant la grossesse. Une femme maigre a plus de risque d’avoir un enfant de faible poids, il faudra donc qu’elle mange davantage qu’une femme forte qui, elle, a plus de risque de faire un bébé de poids élevé.

A privilégier

Les protéines animales contenues dans la viande, les œufs, le poisson le lait ou le fromage sont mieux assimilées que les protéines d’origine végétale que l’on retrouve dans les céréales ou les légumineuses.
Il vaut mieux éviter les sucres rapides (bonbons, friandises…), et privilégier les sucres lents dans les céréales, le riz, le pain, les légumes secs…
Une alimentationriche en fer (viande rouge, foie de veau, agneau, poissons, jaune d’œuf, lentilles, épinard, persil,…) est essentielle pour la fabrication desglobules rouges du bébé. La plupart des médecins prescrivent des compléments en fer à partir du 6ème mois.
Il est important de consommer des aliments riches en folates (foie, viande, épinards, chou, asperges, noix, amandes,…) qui fixent le fer dans l’organisme et contribuent ainsi à la formation des globules.
Les produits laitiers sont recommandés pour leur apport en calcium, indispensable à la formation du squelette du bébé. Afin de diversifier les sources de calcium, il est bon de savoir que les aliments suivants en contiennent tous la même quantité : une portion d’emmental 15 g, un verre de lait, 1 yaourt, 3 à 4 cuillère à soupe de fromage blanc, deux à trois assiettes de choux vert, 2 baguettes de pain, 4 oranges…
La vitamine C aide à lutter contre la fatigue et augmente la résistance auxinfections. On la trouve dans les fruits frais et les légumes verts (kiwi, mandarine, citron, orange, choux, poireau…).

 

A éviter

Les recommandations pendant la grossesse sont « zéro alcool, zéro tabac ».
En effet, l’alcool est un réel danger pour le bébé. Il augmente significativement le risque de malformation et d’altération du système nerveux. Il augmente le risque de prématurité et de petit poids de naissance. Il est impératif de ne pas en boire pendant sa grossesse.
Toxoplasmose :
La contraction de la toxoplasmose - une maladie parasitaire - pendant la grossesse est grave chez la femme enceinte non immunisée. Elle peut entraîner un avortement, des malformations, voire même une mort in utero.
En pratique, si vous n’êtes pas immunisée, voilà les règles qu’il faut suivre :
> Bien cuire la viande en laissant de côté le steak tartare et la viande saignante.
> Bien laver et éplucher les fruits et les légumes.
> Se laver les mains après avoir touché de la viande crue.
> Ne jardiner qu’avec des gants et bien se laver les mains régulièrement.
> Éviter le contact avec les chats.
Listériose :
C’est une maladie qui se transmet par la consommation d’aliments contaminés. Elle est due à une bactérie qui est particulièrement résistante au froid. Elle est capable de se multiplier à 4° C, la température moyenne des réfrigérateurs. Certains aliments peuvent être contaminés par contact avec l’environnement. Pendant la grossesse, la listériose peut provoquer des avortements spontanés et des accouchements prématurés.
En pratique voilà les règles qu’il faut suivre pour ne pas attraper cette maladie pendant la grossesse :
> La bactérie résiste au froid, mais elle est sensible à la chaleur.
> Il faut éviter de manger certains aliments crus comme le poisson fumé, les coquillages crus, le surimi, le tarama…
> Il ne faut pas boire de lait cru, ni de fromage fait à base de lait cru (préférer ceux à pâte cuite tel que le gruyère et enlever la croûte).
> Bien cuire les aliments crus comme la viande, le poisson, les lardons…
> Éviter de manger de la charcuterie cuite telle que les rillettes, le pâté, le foie gras, les produits en gelée…
> Bien laver les légumes et les plantes aromatiques.
> Bien se laver les mains après la manipulation d’aliments crus.
> Nettoyer deux fois par mois le frigidaire, le désinfecter à l’eau de javel et rincer.

Éviter les nausées et ballonnements

Fractionner au maximum les repas - tout en évitant les grignotages intempestifs - afin de ne pas rester l’estomac vide.
Il faut éviter de sauter le petit déjeuner.
Contre les ballonnements, mâcher bien les aliments, éviter les plats lourds, les sauces et les corps gras, limitez le café et le thé.
Ne pas s'allonger directement après un repas.


Par : Dr Nicolas Evrard et Bérengère André, sage-femme.