Sein - poitrine

 

Sommaire
  • Anatomie du sein
  • Pour de beaux seins
  • La chirurgie esthétique (mammo...
  • Dépistage du cancer du sein

 

 

  • Symboles de séduction, les seins sont les attributs de la féminité par excellence. Il est important d'en prendre soin, à tout âge, dès la fin de la puberté.

 

4688 t220Anatomie du sein

Le sein est enveloppé d'une couche de tissu adipeux qui lui donne, en partie, sa consistance souple et sa forme, ainsi que d'un tissu glandulaire et d'un tissu fibreux. L'intérieur est constitué de vaisseaux sanguins, de nerfs, de canaux galactophores, de glandes et de cellules graisseuses. Le tout repose sur le muscle grand pectoral qui intervient surtout dans les mouvements du bras.
Les seins sont naturellement assez fragiles. Cette fragilité est accentuée par les différents bouleversements hormonaux que connaît la femme (puberté,grossesse, ménopause, mais aussi tous les mois, avec les cycles menstruels), ainsi que par les variations de poids.

Pour de beaux seins

Certaines précautions permettent de réduire les effets du temps sur la région mammaire.
> Le port d’un soutien-gorge parfaitement adapté à la poitrine est indispensable, quelle que soit la taille du sein ; il s’agit de la seule arme pour lutter contre la pesanteur. Pour toute activité sportive, le soutien-gorge devra être choisi avec encore plus de soin.
> La peau des seins étant pauvre en glandes sébacées, une hydratationquotidienne (par des crèmes) est recommandée.
> Des soins spéciaux adaptés à la poitrine aux effets tenseurs et raffermissants peuvent être conseillés.
> Si aucune musculation ou sport ne permet de modifier la forme des seins (ils ne comportent aucun muscle), on peut tout de même agir sur leur maintien en faisant travailler les pectoraux sur lesquels il reposent. L’exercice le plus simple consiste à joindre les paumes, coudes vers l’extérieur à hauteur de la poitrine, puis à presser les mains. Les pompes « pour débutants » et les exercices avec haltères sont également conseillés, tout comme la natation (sur le dos).
> L’exposition au soleil n'est pas recommandée pour éviter de dessécher la peau qui risque de perdre son élasticité, et protéger la peau des effets néfastes des ultra-violets.

La chirurgie esthétique (mammoplastie)

Augmenter le volume.
Une prothèse mammaire est placée dans chaque sein, soit en arrière de la glande mammaire, soit en arrière du muscle pectoral.
La taille et la forme de la prothèse sont fixées lors de la consultation avec le chirurgien ; pour un résultat naturel, elles seront choisies en harmonie avec la morphologie du corps.

Corriger des seins tombants.
L’objectif de cette intervention est de remonter et d’arrondir les poitrines affaissées. Elle consiste à retirer l’excédant de peau, remodeler la glande et remonter l’aréole.
Réduire du volume.
L’intervention consiste à diminuer le volume, à réduire la quantité de peau ; puis à remonter l’aréole. Les cicatrices, placées autour de l’aréole et sur la partie inférieure du sein, sont inévitables.

A noter que des interventions chirurgicales peuvent s'effectuer uniquement sur l'aréole pour corriger certaines petites "anomalies" anatomiques.

Dépistage du cancer du sein

En France, le dépistage du cancer du sein est proposé de manière systématique tous les deux ans, chez les femmes de plus de 50 ans. Ce dépistage peut être aussi effectué de manière individuel. Certains médecins proposent de le commencer dès 40 ans.
L'objectif est de réaliser une mammoagraphie des seins pour détecter un éventuel cancer à un stade très peu évoluer. Cela permet d'augmenter considérablement les chances de guérison, cela permet aussi d'avoir des traitements "moins lourds" si une tumeur cancéreuse est diagnostiquée.

par Dr Anne Fortin, gynécologue-obstétricienne, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris.