Rides et acide hyaluronique

 

Sommaire
  • Qu’est-ce que l’acide hyaluronique...
  • Les utilisations en médecine...
  • Quelle différence avec le Botox®...
  • Inconvénients et effets second...
  • Durée de l’effet, et prix...
  • Nos conseils :

 

 

  • En médecine esthétique, l’acide hyaluronique est indiqué pour combler les rideset ridules du visage et du cou. En plus de cette fiche, lisez notre dossier"Effacer les rides grâce à l’acide hyaluronique", avec le témoignage d’une patiente chez qui ça marche !

 

23097 t220Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est normalement l’un des constituants naturels de l’organisme et en particulier de la peau (mais aussi des articulations). Il contribue à l’hydratation du derme en attirant l’eau. En médecine esthétique, l’acide hyaluronique est aujourd’hui utilisé en alternative au collagène, avec – entre autres - l’avantage de présenter moins de risques d’allergie.

Les utilisations en médecine esthétique

L’acide hyaluronique qui est donc une substance résorbable, permet de combler les rides présentes sur le visage (autour de la bouche, des yeux, les plis du front, le pli naso-génien) et sur le cou. Cette substance peut aussi servir à remodeler certaines parties du visage comme rendre des lèvres plus pulpeuses, une arête nasale plus droite, redessiner des pommettes.
Une séance d’injections d’acide hyaluronique dure une quinzaine de minutes. Les injections sont réalisées directement dans les rides à l’aide d’une seringue munie d’une aiguille très fine. L’intervention se fait sous anesthésie locale si besoin. Le médecin attend l’effet de cette anesthésie avant d’injecter l’acide hyaluronique.

Quelle différence avec le Botox® ?

Le seul point commun est que Botox® (toxine botulinique) et l'acide hyaluronique est utilisé pour traiter les rides sur le visage. Mais leur action est très différente. L'acide hyaluronique est utilisé en comblant les rides, alors la toxine botulinique est utilisée en "paralysant" artificiellement les muscles d'expression au niveau du front ou d'autres parties du visage. L'effet de la toxine botulinique est aussi temporaire et d'autres injections seront nécessaires.
Pour en savoir plus : notre dossier Tout savoir sur le Botox® ! rempli de conseils pratiques.

Inconvénients et effets secondaires

Des rougeurs et un léger gonflement, des hématomes peuvent survenir chez certaines personnes, aux points d’injection. Des petites « boules » (granulomes) à l’endroit où l’acide hyaluronique a été injecté, risquent également d’apparaître. Elles devraient se résorber progressivement au bout de plusieurs semaines. La survenue de ces effets secondaires dépend en partie du savoir-faire et de l’expérience du praticien. Des irritations peuvent aussi persister quelques heures jusqu’à quelques jours après les injections. Mais attention, ces rougeurs risquent de correspondre à une allergie. En ce cas, mieux vaut re-consulter le médecin.

Durée de l’effet, et prix du traitement

Les résultats des injections sont presque immédiatement visibles tout en restant assez discrets. Les effets durent entre six et douze mois selon l’âge, la qualité de la peau, l’hygiène de vie, et le type d’acide hyaluronique utilisé (plus ou moins « épais »).
Proportionnel à la quantité de produit utilisé, le prix du traitement varie entre 150 et 800 euros. Comptez environ 250 euros pour les lèvres, 600 pour les pommettes, par exemple. Dans l’immense majorité des cas, ce traitement n’est pas remboursé par l’assurance maladie.

Nos conseils :

> Au-delà de 300 euros, un devis doit être rédigé. Et le médecin doit vous laisser un délai minimum de 15 jours avant de prendre votre décision de façon définitive.
> Privilégiez un médecin expérimenté. Et au moment du traitement, les produits doivent être ouverts devant vous.


Sources : Association française de médecine morpho-esthétique et anti-âge(AFME). Chirurgiens plasticiens infos.