Les injections de Botox®

 

Sommaire
  • De quoi s’agit-il ?
  • Pour atténuer les rides
  • Comment se déroule l’intervention...
  • Des effets secondaires
  • Combien de temps ça dure...
  • Quels prix ?
  • Quelle différence avec les...

 

 

  • Les injections de Botox® sont utilisées à des fins esthétiques pour atténuer certaines rides.



23062 t220De quoi s’agit-il ?

Le Botox® est de la toxine botulinique, une neurotoxine qui a pour effet de bloquer la libération d’une substance chimique permettant au muscle de se contracter. Ainsi, ce produit vise à réduire les rides d’expression (rides du lion, pattes d’oie, front) par un relâchement de la tension musculaire. Cela explique pourquoi la toxine botulinique est aujourd'hui utilisée en chirurgie esthétique.

Pour atténuer les rides


Dans les années soixante-dix, le Botox® a commencé à être utilisé en ophtalmologie pour traiter certains strabismes et des clignements incontrôlés de l’œil.
Puis progressivement, les injections de toxine botulinique ont été réalisées à des fins esthétiques surtout par des chirurgiens plasticiens de façon locale pour atténuer les rides du visage. D’autres produits contiennent de la toxine botulinique : Vistabel®, Dysport® et le NeuroBloc® (de différents laboratoires pharmaceutiques).
En théorie, seuls le Vistabel® et l'Azzalure® ont l’Autorisation de mise sur le marché pour une indication esthétique pour le traitement des rides situées entre les sourcils.

Comment se déroule l’intervention ?

Pour se préparer au mieux à ses injections de toxine botulinique, il faut éviter de prendre de l’aspirine quinze jours avant et quinze jours après l’intervention pour ne pas favoriser les risques de saignement. Si on prend des antibiotiques ou des anticoagulants, il faut le préciser au chirurgien. Il existe aussi des contre-indications à ces injections, parmi lesquelles :
• Certaines maladies neuromusculaires,
• Les femmes enceintes ou allaitant,
• Les cas d’hypersensibilité connus à la neurotoxine botulinique A.
L’intervention est réalisée en quelques minutes sans besoin d’anesthésie. Les injections sont faites avec une aiguille fine. On ressent la piqûre, mais sans douleur réelle.

Des effets secondaires

Après l’intervention, il peut arriver que l'on ressente des maux de tête. Il peut aussi survenir une sécheresse oculaire gênante notamment pour les porteurs de lentilles. Les injections provoquent parfois une gêne au sourire et à la déglutition. En 2007, nos autorités sanitaires (Afssaps) ont mis en garde les médecins et chirurgiens sur d’éventuels effets graves de la toxine botulinique risquant de diffuser à distance du point d’injection. Il a été demandé à ces praticiens de faire preuve de la plus grande prudence chez des personnes avec des antécédents de troubles de la déglutition, des problèmes neurologiques… En cas de fausse route, de troubles du langage, ou de problèmes respiratoires après ce traitement, il est conseillé de prendre rapidement un avis médical.

 

Combien de temps ça dure ?

Le traitement à base de toxine botulinique est un remède aux rides s'effectuant de manière progressive. Mieux vaut éviter de vouloir en faire trop dès les premières injections. Il est préférable de privilégier un traitement sur le long terme.
Les effets sont visibles et se stabilisent quelques jours après les injections. Les résultats tiennent de trois à six mois selon les personnes. Dès la deuxième séance d’injection, les résultats peuvent être plus durables, jusqu’à huit mois. Il ne faut pas rapprocher les injections à moins de trois mois les unes des autres.

Quels prix ?

Le prix d’une séance d’injection varie selon plusieurs critères. D’abord, il dépend du chirurgien à qui l’on s’adresse. Ensuite, il varie bien entendu en fonction de l’étendue de la zone à traiter. Pour les rides de la patte d’oie, il faut compter entre 200 et 300 euros. Pour le traitement de cette zone, plus des rides du lion et de celles du front, le prix est compris entre 300 et 600 euros.

Quelle différence avec les injections d'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est utilisé en médecine esthétique pour combler les rides(on trouve naturellement dans l'organisme et en particulier dans le derme de l'acide hyaluronique). On injecte dans la peau cette substance qui est dégradable avec le temps. En fait, pour avoir un effet à long terme, il faudra renouveler ce traitement au bout de plusieurs mois.

 Sources : Société française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique (SFCPRE) ; Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

×