La lipo-aspiration

 

Sommaire
  • Les zones ciblées
  • Les personnes concernées
  • La technique
  • L’intervention
  • Les suites opératoires
  • Nos conseils

 

 

  • 8812 t220La lipo-aspiration ou liposuccion permet de supprimer les amas graisseux localisés (lypoméries) dont lesrégimes amincissants et l’activité physique n’ont pu venir à bout. En aucun cas, cette intervention ne doit remplacer un régime.

La lipo-aspiration ne supprime pas la cellulite ni n’améliore la qualité de la peau ; bien au contraire car en diminuant le volume, l’élasticité de la peau est mise à l’épreuve. Après l’intervention, la peau risque d'être un peu plus molle.

Les zones ciblées

La lipo-aspiration est particulièrement efficace pour ôter la graisse logée au niveau de la culotte de cheval, des cuisses, de la face interne des genoux, du ventre, des hanches, et dans certains cas des jambes (mollet et cheville) et des bras.

Les personnes concernées

Cette technique est destinée aux femmes tout autant qu’aux hommes. Mais attention, elle est réservée aux peaux toniques, de bonne qualité. Une peau jeune et élastique se remettra en place plus rapidement et les résultats seront plus probants. En général, cette opération est interdite aux personnes qui fument ou aux femmes sous pilule, en raison du risque de phlébite. Elle n'est pas indiquée aux personnes obèses.

La technique

La lipo-aspiration consiste à introduire sous la peau, par de petites incisions, des canules plus ou moins épaisses par lesquelles la graisse sera aspirée. Les progrès les plus récents sont liés à l'utilisation de canules plus fines (les canules utilisées au début de la lipo-aspiration, plus grosses, engendraient souvent des creux et des bosses car elles aspiraient trop fort). Ainsi le travail du chirurgien est plus précis, et la vascularisation et les structures cutanées mieux respectées.

L’intervention

En fonction de la zone à traiter et de la quantité de graisse à retirer, la durée de l'intervention varie de 1 heure à 2-3 heures, et se fait soit sous anesthésie locale, soit sous anesthésie générale, ou péridurale. L’hospitalisation dure de 24 à 48 heures.

 

Les suites opératoires

Des ecchymoses peuvent apparaître mais dans la plupart des cas, il est possible de reprendre une vie normale dès le lendemain de l'intervention. Pour favoriser le "redrapage" cutané et limiter les irrégularités, le port d’un panthy de contention, pendant 15 jours environ, est indiqué. Des tensions au niveau de la zone aspirée peuvent être ressenties, mais les suites ne sont pas très douloureuses. Un traitement par anticoagulant est généralement mis en place durant quelques jours pour réduire les risques de phlébite, voire d'embolie pulmonaire. Des massages ou des séances de drainage lymphatique sont également conseillées afin de favoriser la répartition de la graisse résiduelle et lisser la peau.
Les premiers résultats sont visibles au bout de 6 à 8 semaines ; les résultats définitifs sont obtenus au bout de 6 à 9 mois. Ils seront d’autant meilleurs que le poids restera stable.
Les cicatrices, correspondant au point d’introduction des canules, sont minimes.
Afin de maintenir les résultats, il convient d’adopter une alimentation équilibrée et d’avoir une activité physique régulière.

Les suites opératoires

Des ecchymoses peuvent apparaître mais dans la plupart des cas, il est possible de reprendre une vie normale dès le lendemain de l'intervention. Pour favoriser le "redrapage" cutané et limiter les irrégularités, le port d’un panthy de contention, pendant 15 jours environ, est indiqué. Des tensions au niveau de la zone aspirée peuvent être ressenties, mais les suites ne sont pas très douloureuses. Un traitement par anticoagulant est généralement mis en place durant quelques jours pour réduire les risques de phlébite, voire d'embolie pulmonaire. Des massages ou des séances de drainage lymphatique sont également conseillées afin de favoriser la répartition de la graisse résiduelle et lisser la peau.
Les premiers résultats sont visibles au bout de 6 à 8 semaines ; les résultats définitifs sont obtenus au bout de 6 à 9 mois. Ils seront d’autant meilleurs que le poids restera stable.
Les cicatrices, correspondant au point d’introduction des canules, sont minimes.
Afin de maintenir les résultats, il convient d’adopter une alimentation équilibrée et d’avoir une activité physique régulière.

Nos conseils

> Llisez note dossier : Eviter les ratés de la chirurgie esthétique.
> N'hésitez pas à consulter plusieurs chirurgiens (deux-trois) avant de vous décider.
> Le chirurgien vous remet un devis précis avant l'opération et vous aurez obligatoirement quinze jours de réflexion avant l'intervention.
.


 Sources : Otteni F., Le Lipomatic (étude comparative de la vibrolipoaspiration et de la lipoaspiration classique, Revue de chirurgie esthétique de langue française, 2001. Portail de la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, www.plasticiens.org.