Histoire des grandes épidémies

 

  • 429 septembre Mort de Périclès

Périclès succombe à l’épidémie de peste qui ravage Athènes. La guerre du Péloponnèse confine les athéniens à l’intérieur des murs et cette promiscuité a favorisé le développement de la maladie. La peste emportera certainement un tiers de la population. Mis à l’amende puis finalement réélu, -

542 Constantinople est ravagée par la peste

La capitale de l’empire romain d’Orient est touchée par une épidémie de peste dévastatrice. Particulièrement longue et affectant tout l'Empire byzantin, elle atteindra Rome en 589. On la surnommera plus tard la "peste de Justinien", selon le nom de l’empereur d’Orient qui dut y faire face. Plusieurs centaines de milliers de Constantinopolitains périront.

  • 1338 La peste noire se propage en Asie

La peste noire, aussi appelée "grande peste" se déclare en Asie centrale et commence à se propager dans de nombreuses provinces chinoises. Elle atteindra bientôt l’Inde et ses comptoirs commerciaux. Transmises par les rats embarqués sur les navires, elle touchera l’Europe près de dix ans plus tard. En 1347, la Crimée et la Sicile sont atteintes ; en 1348, Florence est sévèrement touchée. La peste noire sera considérée comme l’une des épidémies les plus meurtrières de l’Histoire, faisant 25 millions de victimes en Europe et ayant certainement le même bilan dramatique en Asie.

  • 1347 La peste devient une arme

Lors du siège de Caffa, une colonie génoise de Crimée, les Mongols infectés par la peste catapultent les cadavres des leurs par-delà les enceintes de la ville. Les Génois ne tardent pas à présenter les premiers symptômes. En regagnant le port de Marseille, puis l’Italie, ils participeront à la propagation de la maladie en Europe.

  • 1347 novembre Marseille envahie par la peste noire

Durant les derniers mois de l’année, Marseille est victime de l’épidémie de peste noire, qui s’est déclarée en Asie dix ans plus tôt. La maladie se répand par l’intermédiaire des puces des rats, lesquels infestent les navires marchands. C'est précisément un bateau génois qui diffuse le mal dans la ville. Quelques mois plus tôt, les Italiens avaient, en effet, fui leur colonie de Crimée, attaquée par des guerriers mongols infectés. Bientôt, la maladie touchera les autres grandes villes françaises, puis l’Allemagne et l’Angleterre… Dès 1349, la quasi-totalité de l’Europe sera infectée. Jusqu’en 1351, la peste noire fera près de 25 millions de victimes en Europe.

  • 1665 juin La peste de Londres

Londres est infestée par une épidémie de peste, qui se prolongera durant sept mois. Au total, elle fera près de 70 400 victimes, selon les sources officielles. Mais il est fort probable que le bilan atteigne les 100 000 morts.

Voir aussi : Dossier histoire des Epidémies - Histoire des Catastrophes naturelles

  • 1720 25 mai Un bateau amène la peste à Marseille

En provenance de Syrie, le navire "Le Grand-Saint-Antoine", contaminé par le bacille de la peste, accoste dans le port de Marseille. L'administration, bien que prévenue de la présence du "mal" sur le bateau, l'autorise à décharger sa cargaison. Le fléau emportera en quelques semaines 50 000 Marseillais, soit la moitié de la population de la ville, et se répandra jusqu'à Toulon et Aix.

  • 1796 14 mai Première vaccination antivariolique

Le médecin britannique Edward Jenner inocule la variole à un petit garçon en le piquant au bras. Après une dizaine de jours, celui-ci est immunisé contre la maladie. Les grandes campagnes de vaccination qui suivront cet exploit médical ont pratiquement éliminé le virus de la surface de la terre.

  • 1817 Le choléra se répand depuis l'Inde

Affectant l'Inde depuis des siècles, le choléra se propage dans le reste de l'Asie avant de faire des ravages en Russie, à partir de 1823. Plusieurs dizaines de milliers de victimes seront à déplorer tout au long de son parcours dévastateur. Cette première épidémie n’ira pas jusqu’en Europe occidentale.

  • 1832 26 mars Première victime du choléra à Paris

Après avoir franchi les frontières de l’Europe occidentale dès 1829, le choléra tue sa première victime parisienne. La maladie se propage et fait de nombreuses victimes tout au long du mois d’avril, avant de se faire encore plus meurtrière durant le mois de juin. D’importants personnages, tel que le politicien Casimir Périer, sont contaminés. Le 1er mars 1849, une seconde épidémie ravage la France, puis encore une à partir du 1er juillet 1854. C’est l’Allemand Robert Koch qui découvrira le bacille responsable de la maladie, en 1883.

  • 1878 La peste touche la Russie

Une épidémie de peste de grande ampleur se propage en Russie. Affectant surtout les bords de la Volga, elle constitue l’une des dernières grandes épidémies de peste en Europe.

  • 1880 6 novembre Découverte des causes du paludisme

Le médecin français Alphonse Laveran découvre le parasite responsable du paludisme. Il effectue alors ses recherches à l’hôpital de Constantine, en Algérie. Il évoque également la possibilité d’une transmission de la maladie par l’intermédiaire des piqûres de moustiques. Plus tard, les travaux de Ronald Ross viendront compléter ces recherches sur le paludisme. Mais cette maladie qui sévit depuis l’Antiquité continuera à se répandre dans le monde, tuant principalement les jeunes enfants et touchant majoritairement le continent Africain.

  • 1882 24 mars Découverte du bacille de la tuberculose

Le médecin et microbiologiste allemand Robert Koch annonce à la société physiologique de Berlin qu'il a découvert le bacille de la tuberculose. Il démontre le caractère contagieux de ce que l'on considère alors comme "la maladie du siècle". Des mesures de lutte vont être prises partout en Europe mais il faudra attendre 1921 pour voir la tuberculose reculer vraiment avec la mise au point du vaccin du bacille de Calmette et Guérin (BCG).

  • 1883 Robert Koch découvre le bacille du choléra

Robert Koch découvre le bacille du choléra

Le microbiologiste allemand Robert Koch parvient à isoler le bacille responsable du choléra. Il est alors en Inde, tandis qu’une épidémie affecte la population du pays. Au terme de ses recherches, il mettra en évidence le rôle primordial de l’eau dans la transmission de la maladie.

  • 1894 La peste se propage en Asie

Une nouvelle épidémie de peste se déclare en Chine et se propage en Inde, dans les îles du Pacifique, en Afrique, en Australie et touche San Francisco aux alentours de 1900. C’est là la dernière grande pandémie de peste que connaisse le monde.

  • 1894 20 juin Yersin isole le bacille de la peste

Le bactériologiste français d'origine suisse Alexandre Yersin découvre le bacille de la peste (Yersinia pestis) à Hong Kong Il identifie également le rat comme vecteur de l'épidémie. De retour à Paris l'année suivante, il mettra au point avec Albert Calmette et Emile Roux un vaccin et un sérum contre la peste. Il fondera plusieurs filiales de l'Institut Pasteur au Vietnam et deviendra directeur honoraire de l'Institut Pasteur de Paris en 1933.

  • 1897 20 août Ross explique le paludisme

Sir Ronald Ross, médecin britannique de l’armée des Indes, montre que la transmission du paludisme des oiseaux se fait par un moustique. Peu après, le scientifique italien Giovanni Batista Grassi montrera qu'il en de même pour le paludisme humain, transmis par l’anophèle femelle. Ronald Ross recevra le Prix Nobel de médecine, 1902.

  • 1918 octobre La grippe espagnole se propage

Alors qu’elle ravage les Etats-Unis depuis le milieu du mois de septembre, la "grippe espagnole" atteint l’Europe et se propage. Elle se serait déclarée au cours de l’été précédent, mais bien que très contagieuse, elle n’était pas encore mortelle. Le virus a progressivement évolué pour devenir particulièrement meurtrier. Il est difficile de déterminer précisément ses origines. Quoiqu’il en soit, la pandémie sera terriblement virulente jusqu’en 1919, faisant entre 20 et 40 millions de victimes selon les sources.

  • 1921 18 juillet Naissance du BCG, contre la Tuberculose

Le médecin Albert Calmette et le vétérinaire Camille Guérin mettent au point le vaccin antituberculeux, auquel ils donnent leur nom : BCG (bacille Calmette-Guérin). C’est ainsi qu’une première vaccination est effectuée sur un nouveau-né. Les deux chercheurs travaillaient depuis déjà quelques années sur le bacille tuberculeux, découvert par Robert Koch en 1882.

  • 1949 17 janvier Découverte du virus de la grippe

Le Dr Lépine de l'Institut Pasteur à Paris et le Dr Muller de l'université de Leyde aux Pays-Bas réussissent à identifier deux virus de la grippe et en isolent un troisième.

  • 1957 1 juin Apparition de la grippe asiatique

Un nouveau virus grippal apparaît au Japon et se répand en Asie. Il s’agit du H2N2. Le bilan humain s’élèvera à 4 millions de morts.

  • 1968 Hong-Kong souffre de la grippe

La grippe évolue une fois de plus pour se transformer en pandémie meurtrière. Le virus en question est appelé H3N2. Elle se déclare à Hong-Kong et cause la mort d’environ 2 millions de personnes.

  • 1981 5 juin Les premiers cas de SIDA

Une revue scientifique américaine publie un article relatant l'apparition de cinq cas de forme rare et grave de pneumonie, diagnostiqués au cours des huit mois précédents à Los Angeles. Comme on le découvrira plus tard, cette maladie est la conséquence d'une autre infection : le syndrome de l'immunodéficience acquise (SIDA). En 1983, la communauté scientifique internationale découvrira le nouveau virus responsable de la maladie : le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

  • 1983 20 mai Le virus VIH identifié

L’équipe de l’unité d’oncologie virale de l’Institut Pasteur, dirigée par le professeur Luc Montagnier, identifie pour la première fois le virus responsable du sida. Ils appellent alors VIH1 ce rétrovirus qui se rencontre partout dans le monde. C’est ce qui le différencie de l’autre souche du virus, le VIH2, qu’ils découvriront en 1986, et qui se rencontre essentiellement en Afrique. Le nom du virus, VIH, signifie "virus de l'immunodéficience humaine".

  • 2001 22 juillet Le G8 contre les maladies infectieuses

Le sommet du G8, qui comprend les Etats-Unis, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, le Canada, le Japon et la Russie, se clôt à Gênes, en Italie. La réunion aboutit à la mise en place d’un Fonds mondial pour lutter contre les trois plus grandes maladies infectieuses : le sida, la tuberculose et le paludisme.

  • 2002 16 novembre Apparition du SRAS

Le premier cas connu de Syndrome respiratoire aigu (SRAS) ou pneumonie atypique se déclare dans la région de Guangdong. Au cours du mois de février 2003, la maladie se répandra hors des frontières chinoises, par l’intermédiaire de touristes et d’hommes d’affaire en voyage.

  • 2003 15 mars L’OMS lance une alerte mondiale sur le SRAS

Face au Syndrome respiratoire aigu sévère qui est apparu en Chine en novembre 2002, l’Organisation mondiale de la santé lance une alerte mondiale. Celle-ci vise à prévenir les voyageurs de la gravité et des risques de la maladie, qu’on a vu se développer à Taiwan, au Viêt Nam, à Singapour et au Canada. Endiguée en juillet 2003, l’épidémie fera en tout plus de 800 morts dans le monde sur un total de 8000 cas.

  • 2006 18 février Premier cas de grippe aviaire en France

La présence du virus H5N1 sur le cadavre d’un canard sauvage retrouvé dans l’Ain le 13 février est confirmée par l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments). Très pathogène, le virus présente de fortes similitudes avec celui d’origine asiatique. Des mesures d’urgence sont immédiatement mises en place dans la région et le plan gouvernemental de lutte contre la pandémie grippale est actualisé. Depuis fin 2003, le virus s'est transmis à l'homme et a déjà fait plusieurs victimes en Asie.